acces

Nos coordonnées

Chambre d'Agriculture
de Côte-d'Or

1, rue des Coulots
CS 700 74
21 110 BRETENIERE

Horaires d'ouverture

  • Du lundi au jeudi : 9h00 à 12h00 - 14h00 à 17h00
    (veille de jour férié jusqu'à 16h00)
  • Le vendredi : 9h00 à 12h00 - 14h00 à 16h00

Contact

03.80.68.66.00
accueil (at) cote-dor.chambagri.fr

Historique de la filière 

Historiquement, la Bourgogne était un site de production de graines de moutarde et de transformation, en raison notamment de la proximité du vignoble (verjus). Dès le XIIème et le XIIIème siècle, la moutarde produite en Bourgogne est largement diffusée par les ambassadeurs des Ducs de Bourgogne. Cette production est progressivement devenue confidentielle dans la région, au profit de cultures telles que le colza, puis le tournesol, et ce, depuis plus de 30 ans. Les raisons de cette évolution sont multiples : - développement de la filière colza avec le soutien de la Communauté Economique Européenne, - recherche et sélection génétique orientées sur le colza et disparition des moyens existant en moutarde, - concurrence internationale, avec les fournisseurs canadiens principalement, - cours mondiaux en dollar, avec des cours particulièrement défavorables à la production française, - pas de véritable structuration de la filière moutarde en France.

La relance de la production en Bourgogne

Des acteurs mobilisés depuis les années 1990 en filière régionale pour relancer la culture de la moutarde en Bourgogne
Faisant le constat de la disparition de la culture de la moutarde en Bourgogne, agriculteurs et fabricants de moutarde s'associent pour relancer cette culture et créent l'Association Moutarde de Bourgogne (AMB). Cette association loi de 1901 regroupe en son sein :
- d'une part, l'Association des Producteurs de Graines de Moutarde de Bourgogne (APGMB),
- et d'autre part, 5 Industriels moutardiers dont quatre Industriels bourguignons (Amora Maille, Européenne de Condiments, Reine de Dijon, les Ets Fallot et Charbonneaux-Brabant).

Avec comme objectifs pour les Industriels :
- la recherche d'une diversification des sources d'approvisionnement,
- la nécessité de mieux maîtriser la qualité de la production et d'orienter son évolution pour améliorer la qualité du produit fini,
- la volonté de valoriser cette qualité.
Et pour le secteur agricole, il recherche des voies de diversification : la moutarde est une réponse.

Alors un programme de sélection sur la moutarde brune a débuté à Agrosup Dijon (anciennement Enesad) dans le but de créer de nouvelles variétés de moutarde plus productives et de meilleure qualité permettant la réintroduction de la moutarde en Bourgogne.
Aujourd'hui, différentes variétés existent, ainsi qu'une réelle demande des industriels de la région.
Les coûts engendrés par la recherche et le développement entrent pour partie dans le programme de financement du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté.

L'A.M.B. travaille également en partenariat avec la Chambre d'Agriculture de la Côte-d'Or, AGROSUP Dijon, et avec le soutien du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté.

Envoyer à un ami
Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS